Pomme AccueilForumMagP3Livre d'orPartenaires
Recherche
Se connecter



S'inscrire

En ligne
1 Visiteur, 0 Membre, 0 Modérateur, 0 Administrateur En ligne.

Total: 1
Discussion

bazar92: La sortie ? Je crois que c'est par la porte d'entrée.

Inky: Je m'est perdu, où est la sortie sivouplé ?

Kak Miortvi
Pengvin
: Impossible. Il est perdu sous la poussière lui aussi.

Xzimnut: Faudrait passer le balai un de ces jours.

Inky: On espère qu'ils auront beaucoup d'enfants.

@now@n: Le petit Franck a bien grandi, est un peu vexé que vous ne soyez pas venu le chercher, et vous annonce son mariage avec la fille qui fait les annonces.

Xzimnut: Le petit Franck attend ses parents à l'entrée.

Xzimnut: -ÏE OUIL OOOOLOUÈÏZ LAUVE YOOOOOOOUUUUU !!

@now@n: AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

Caroth: Bonsoir Malteser !

Tomasi Maltese: Bonjour :)

Vykk Draygo: Glouglou

Kak Miortvi
Pengvin
: *fait glouglou*

Caroth: Compris, chef ! *l'asperge d'eau à l'aide d'un tuyau à incendie*

Kak Miortvi
Pengvin
: J'accepte les dons en liquide sinon.

Caroth: Amen !

Waïl Kinderstein: Kak ne fait que prouver notre grandeur d'esprit en ne participant pas à nos jeux de mots. Cela montre à quel point les rédacteurs du MagP3 sont géniaux.

Kak Miortvi
Pengvin
: Logique. C'est une citation.

Inky: Je n'aurais pas dit mieux.

Kak Miortvi
Pengvin
: COIN !

Waïl Kinderstein: Pauvre Kak. Notre humour est un de ces nectars et devant ce vin t'es si jaloux et aimerais pouvoir saisir sa saveur. La réponse est simple : elle se trouve dans ton c?ur !

Kak Miortvi
Pengvin
: Hum... Hein ?

Waïl Kinderstein: Oui, mais tu deviens vite zinzin. C'est comme si tu arrives devant un ravin, tes cinq sens tu perds d'un coup en tombant dans le trou de la folie.

Tomasi Maltese: XD On s'ennuie pas ici ^^

Schnouk: Peut-être, mais alors que vous ne vîntes qu'attristés, au moins quelques uns repartirent divertis.


Rafraichir

Voir les Archives

Newsletter


Voir les Archives


Donjon de Naheulbeuk
 Outils 






Bande annonce du "Donjon de Naheulbeuk" (Pen of Chaos)



Bon, alors, vous en avez marre des trucs sérieux? Des héros héroïques? Des compagnies propres sur elles? Alors le Donjon de Naheulbeuk est fait pour vous. Reconnue pour avoir lancé le phénomène des sagas mp3 sur internet, l'aventure de Pen of Chaos vous emmènera dans les sombres couloirs d'un donjon ainsi qu'aux quatre coins de la Terre de Fangh. Suivez les péripéties d'une bande de bras cassés malmenés par une sombre histoire de prophétie et de statuettes qui les dépasse.

Texte inspiré du site de la saga




Critique


Ecriture


Un groupe d'aventurier qui part explorer un donjon maléfique pour retrouver un n-ième objet magique contre quelques rétributions et surtout dans l'espoir de rencontrer la gloire et de gagner de l'expérience en tuant de nombreuses créatures infernales?
Vous êtes rôlistes et cela vous rappelle quelque chose? C'est normal, le Donjon de Naheulbeuk est avant tout une parodie de cet univers. Ainsi, si vous êtes à l'aise aussi bien avec les nains ou les elfes, si vous êtes habitués aux disputes sans queue ni tête des groupe d'aventuriers, vous devriez aimer cette saga. Les références au monde du jeu vidéo et au passé rôliste du créateur sont nombreuses. Ce transport vers l'audio est d'ailleurs réussi: les situations sont reprises avec justesse et de nombreuses répliques de cette saga sont passés à la postérité. On notera d'ailleurs que le jeu d'acteur sonne toujours juste, ce qui contribue largement à cette réussite.
Vous n'êtes pas rôlistes, vous avez déjà écouté des sagas mp3 et cela vous dit tout de même quelque chose? C'est malheureusement normal aussi. Je vous le disais en introduction à cette critique, le Donjon de Naheulbeuk a lancé le phénomène des sagas mp3. Ainsi, de nombreux créateurs se sont inspirés des aventures de notre groupe pour les adapter à leur sauce. Ce qui est parfois dommage, pour ces créateurs et pour PoC (terme souvent employé pour gagner quelques lettres en parlant de Pen of Chaos), c'est que certaines ficelles ont été trop utilisées. Cela a souvent cassé le mécanisme de l'humour qui était déployé au cours de la saison 1. Alors, si vous découvrez tout juste le Donjon, essayez de garder un oeil neutre sur ce sujet.

Pour parler plus précisément du scénario des quinze premiers épisodes, sachez qu'il décrit de façon linéaire l'avancée du groupe à travers le donjon. Ainsi, on retrouve le classique porte/monstre bien connu des rôlistes. L'attrait de cette saison se situe donc au niveau de l'humour pas forcément très fin ou très recherché, souvent potache, mais qui ne sombre jamais dans le vulgaire contrairement à certaines autres sagas qui s'en sont inspirées.
La seconde saison (de quinze épisodes également) est traitée différemment par son auteur. Le travail sur l'humour, même s'il reste présent, devient un peu plus irrégulier au fil du temps et cède la place à une recherche plus approfondie sur l'évolution de l'intrigue. Il y a aussi de nombreux essais sur des situations, des concepts... Pen of Chaos ne s'est pas reposé sur ses lauriers et a cherché à se remettre en question régulièrement. Cela lui a valu des critiques acerbes injustifiées de certains fans. Ne vous laissez pas influencer par ces personnes-là: la seconde saison du Donjon de Naheulbeuk vaut largement la première si vous comprenez la recherche de nouveauté qu'il y a eu: le travail du créateur n'en sera que plus agréable à vos oreilles. La lecture des fiches des épisodes vous sera d'ailleurs d'une grande aide à ce sujet.

Technique


Pour couvrir l'ensemble des deux saisons, il aura fallu à Pen of Chaos près de sept longues années de travail acharné entre fin 2001 et courant 2008. Au cours d'une telle période, il est difficile d'imaginer qu'il n'y ait aucun progrès. Et effectivement, améliorations il y a eu. Je m'étendrai moins sur ce sujet que pour le scénario mais l'on peut à nouveau faire une distinction entre les deux saisons.
Au cours de la première, l'évolution s'est essentiellement déroulée sur des points techniques. Les défauts d'enregistrement ou de montage ont été petit à petit éradiqués pour laisser place à des épisodes auxquels on ne peut plus reprocher grand chose. Tout cela grâce à un meilleur matériel et aux conseils avisés de Knarf dès le milieu de la première saison. La seconde saison est beaucoup plus marquée par la recherche du détail et le perfectionnement général. Ainsi, les musiques se font plus proches de l'action tout en devenant plus discrètes. Pour illustrer cette recherche du détail, comparez le combat contre les orcs de l'épisode 4 et le combat contre le troll berserk de l'épisode 18. Le premier fait amas de bruitage à la limite de la cacophonie alors que dans le second, il est possible de suivre en temps réel les actions de chacun des protagonistes pour peu que l'on soit attentif. Le Donjon de Naheulbeuk est assez peu cité pour sa technique et c'est dommage car PoC n'a pas démérité.

Avis


::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile::
Difficile de tenter d'attribuer un note au Donjon de Naheulbeuk quand bien même cela se fait avec des étoiles. Cette saga est souvent le point d'entrée dans la sagasphère. Se mêlent alors sentiments et véritables avis, absences de repères à la première écoute et critiques sur le tard. Néanmoins, je pense que la saga vaut largement sa note au regard de la critique que j'ai pu faire plus haut. Et puis le lecteur mp3 d'un sagaphile sans cette aventure, c'est comme le Louvre sans la Joconde: il manque quelque chose d'important.


Critique par Kak Miortvi Pengvin le 23 décembre 2008



Tout un univers


Parallèlement à l'avancée de la saison 1 de la série, se construisait tout l'univers de la Terre de Fangh dans l'Encyclonebeuk. Rédigée par Pen of Chaos et d'autres comparses, elle offrira aux plus curieux d'entre vous une multitude de détails sur cet univers ajouté, unique dans la sagasphère. Mais il ne faut pas forcément la lire pour en profiter. En effet, le monde se développe également en arrière plan de la seconde saison. Son véritable envol reste tout de même le roman (qui constitue la saison 3 de l'aventure), qui par son format est bien plus apte à restituer cette richesse. L'adaptation en bande dessinée est aussi un bon moyen de se plonger plus profondément en son sein pour qui apprécie le dessin de Marion.
Les très nombreux bonus audios téléchargeables sur le site de l'aventure fournissent également un bon moyen de se divertir si vous souhaitez rire un bon coup. Mais si je devais vous conseiller plus sérieusement quelque chose, je crois que je parlerais des disques du Naheulband. Avec l'écriture, il s'agit d'un des plus anciens rêves de PoC: la musique. Accompagné de bon nombre de ses amis, le créateur s'en donne à coeur joie sur les deux cd de musique rolisti-chaotique disponibles à ce jour. Si vous avez l'occasion d'en acheter un, n'hésitez pas à le faire: vous en aurez pour votre argent, je vous le garantis!
Mais tout cela fera probablement l'objet d'un article dédié tant il y a de choses à dire...


Découvrir


Section pratique
::france:: Visiter le site du Donjon de Naheulbeuk
::dl:: Télécharger la bande annonce
Quelques chiffres
30 épisodes répartis sur 2 saisons Des bonus de qualité à la pelle
Aller plus loin sur MacP3
Topic de la saga Autres critiques (membres)
::mag:: Le zoom sur de MagP3


Cette page a été vue 7420 fois